Logo

USPEG-MONTAGNE

Luminy
Présentation Programme Documents Bureau C.R-sortie Articles Galerie photo Liens divers
Historique Plan du Site Topos Sites Picasa Technique Esp. Membres Livre d'Or Accueil
 

1 Sécurité Portable - 2 - Colloque Eco-Sport - 3 - Avalanche Mércantour - 4 - Port du casque

Numéros de téléphone en mémoire en cas d'urgence (Important)


Les ambulanciers ont remarqué que très souvent lors d'accidents de la route, les blessés ont un téléphone portable sur eux. Toutefois, lors des interventions, on ne sait jamais qui contacter dans leurs listes interminables de contacts.
Les ambulanciers ont donc lancé l'idée que chacun d'entre nous rentre dans son répertoire, la personne à contacter en cas d'urgence sous le même pseudonyme.
Le pseudonyme international connu est « ICE » (= In Case of Emergency). C'est sous ce nom qu'il faut entrer le numéro de la personne à contacter, utilisable par les ambulanciers, la police, les pompiers ou les premiers secours.
Lorsque plusieurs personnes doivent être contactées on peut utiliser ICE1, ICE2, ICE3, etc. C'est facile à faire, ça ne coûte rien et ça peut apporter beaucoup.
Si vous croyez en l'utilité de cette convention, faites passer le message afin que cela rentre dans les moeurs.

Retour début de la page

                  Colloque sur le thème Sport et Environnement du Conseil Général

Le 25 mars 2009, le Conseil Général a organisé au palais des congrès, un grand colloque sur le thème; Sport et Environnement, baptisé : journée Eco- Sport.
Le but avoué de ce colloque était d’établir une charte pour les sportifs afin de préserver l’environnement et d’aider les associations à mettre en œuvre des actions simples pour la protection du milieu naturel.
Plusieurs personnalités ont évoqué leurs actions dans ce domaine ainsi que quelques politiques…
Un militant écologiste, dont je n’ai pu saisir le nom, a insisté pour une action internationale prévue samedi soir dans le but de manifester notre attachement à la protection de la nature pour le prochain sommet à Copenhague où les grands dirigeants de la planète doivent renouveler l’Accord de « Kyoto » et peut-être l’améliorer…
Cette action du samedi 28 mars, consiste à éteindre toutes les lumières chez vous entre 20h30 et 21 h 30.
Cette manifestation mondiale, si elle est largement suivie devrait influencer les décisions prises à Copenhague…
Au pire, cette soirée sans lumière, provoquera un engorgement des maternités pour la noël 09, (enfin, plutôt le 28 déc) …
Ce que j’ai retenu de cette journée, c’est la grosse motivation des dirigeants de clubs et associations sportives, nous étions environ 1300 présents, que la majorité d’entre nous font déjà et depuis longtemps des actions dans ce domaine et que pour une fois, les pouvoirs publics semblent décidés à réellement œuvrer dans cette direction…
Dons rappelez-vous messieurs que vos dames apprécieraient sûrement un petit dîner aux chandelles samedi soir et tant pis pour le Baby boom…                                                                                                    Georges TUSCAN

   Retour début de la page

 

AVALANCHE EN SKI DE RANDO DANS LE MERCANTOUR

Lors de la sortie Ski de Rando du 14 et 15 Février dans le Mercantour nous avons eu un accident, mais heureusement personne n’a été blessé.Un des organisateurs de la sortie, Alain JEANPIERRE, a été pris dans une avalanche. Par chance, il n’a pas été totalement enseveli par la neige. Il avait prévu le risque important et pour passer l’endroit exposé, il avait enlevé ses dragonnes et les distances de sécurité étaient respectées. Heureusement, il s’en tire qu’avec la perte d’un bâton…
Ce WE, c’était une coulée, une plaque à vent (presque un mètre d’épaisseur tout de même) je n’ose imaginer une avalanche de poudreuse à la place…avalancheCe qui me gène le plus dans cette histoire, c’est que le lendemain, certains étaient prêts à aller dans les pentes raides du BEGO (certes skiées 2 jours avant par le gardien) alors que la veille de la course, Alain avait envoyé un mail sans ambiguïté demandant de rester dans les pentes faibles et d’y aller cool de chez cool, sans se mettre la pression sur aucun objectif. Les conditions de neige étaient exceptionnellement mauvaises et le risque d’avalanche était classé 3. Le relief de ces vallées glaciaires est tel, qu’il est difficile d’éviter de traverser des pentes raides, Jamais il n’avait fait un avertissement aussi clair avant une course, mais peut être est ce une coïncidence ?Je voulais rappeler que les GO sont légalement responsables des personnes qu’ils emmènent en montagne et que je le suis moi aussi par extension.Donc je vous demande de bien vouloir vous rappeler que nous évoluons sur des sites dangereux où nous exposons notre vie et aussi celles de nos compagnons de cordée ou de sortie. Je suis bien placé pour savoir qu’une minute d’inattention peut coûter cher.
Je vous demande donc de redoubler de prudence, et surtout de ne pas insister auprès des GO pour continuer une course à tout prix, pour aller vers des zones à risque ou vers le mauvais temps…Il n’est pas facile de trouver l’équilibre entre raison et passion, et chacun de nous a sa vision de cet équilibre. Il est vrai que tout se passe bien la plupart du temps et que l’on s’habitue vite à cette plénitude dans ces cadres magnifiques, mais la montagne est dangereuse et cruelle, parfois elle sanctionne très gravement tout manque de rigueur et d’humilité…                                                      Georges TUSCAN

    

 Retour début de la page

Casque

PORT DU CASQUE OBLIGATOIRE A L'USPEG

Le port du casque est obligatoire pour les clubs licenciés à la FFME lors de la pratique des activités dite à risques telle que l'escalade, le canyon, la via ferrata.. etc. Nous sommes particulierement attachés à cette pratique. Pour exemple, Georges notre président, dans un site d'escalade pour enfant; le Pin Vert, aprés une erreur d'inattention de quelques secondes a fait un chute de 15m. Il s'en sort avec une fracture du sternum et quelques contusions. S'il n'avait pas eu son casque( photo ci-contre) la facture aurait été beaucoup plus salée. conclusion, même si le risque semble minime, mettez votre casque... (Cliquez sur la photo pour l'agrandir)

Retour début de la page